L'autoconsommation photovoltaïque

La parité réseau est atteinte - Explications

Tout d'abord, voici une définition de ce qu'est la parité réseau : 

 

Ce concept caractérise le moment à partir duquel le coût de l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques est plus compétitive que le prix de vente de l’électricité délivrée par le réseau.

Il faut bien sur raisonner en calculant le coût d'investissement des panneaux solaires, rapportés au kWh produit.

 

Aujourd'hui ; malgré le manque d'aides publiques pour l'aide aux installations en autoconsommation;  entre la baisse du prix des panneaux et l'augmentation du prix de l'électricité réseau, la parité réseau est atteinte.

 

Il est donc judicieux de se pencher sur ce nouveau modèle. Il ne s'agira pas d'un nouveau mode de chauffage mais plutôt d'une nouvelle manière de consommer l’énergie nécessaire au foyer, avec un impact écologique et économique fort que l'on détaillera prochainement dans un futur article.

 

 

Choisir un système de chauffage conforme à la RT 2012

Focus sur les PAC Air - Air

Les pompes à chaleur (PAC) air-air ont comme principe de capter les calories contenues dans l'air extérieur par l'intermédiaire d'une unité extérieure pour les restituer dans l'air intérieur.


Il existe trois familles de PAC Air-Air, toutes les trois éligibles à la RT 2012 (à vérifier par une étude thermique) :


  • Les Splits
  • Les multisplits composées de plusieurs unités intérieures à émission directe
  • Les gainables, ou l'unité intérieure est reliée à une distribution aéraulique. Dans ce cas, la régulation se fait par un thermostat dans la pièce principale ou bien par une régulation pièce par pièce par le biais de registres motorisés.


Plus d'infos sur les PAC Air - Air sur ce document de l'Agence Qualité Construction.

0 commentaires

Délais d'instruction pour un permis de construire

panneau permis de construire


Il ne s'agit pas d'évoquer les délais de traitement de votre dossier par le dessinateur qui s'occupe de votre permis de construire mais du délai d'instruction du dossier par les services administratifs (marie, DDT). Ces délais varient :

Délais de 2 mois maximum pour les demandes de permis de construire d'une maison individuelle et pour les demandes de permis de démolir.


Délais de 1 mois pour les déclarations préalables.

Attention : dans certains cas (monument historique proche, périmètre du parc national etc..), le délai d'instruction est majoré, vous en serez informé par la mairie dans le mois qui suit le dépôt de votre demande en mairie.

 

Il est bon de savoir que si à l'issue du délai d'instruction vous n'avez reçu aucun courrier, le silence de l'administration vaudra décision favorable ou non d'un permis de construire, d'aménager ou de démolir. Un certificat mentionnant la date d'obtention de ce permis ou une attestation de non opposition à la déclaration préalable peut vous être délivré sur demande.

Droit de recours des tiers :

Attention : le permis n'est définitif qu'en l'absence de recours des tiers.

Il ne vérifie par si le projet respecte les autres réglementations (notamment le code civil) et les règles de droit privé.

Toute personne s'estimant lésée par la méconnaissance du droit de propriété ou d'autres dispositions de droit privé peut donc faire valoir ses droits en saisissant les tribunaux civils, même si le permis respecte les règles d'urbanisme.


Le permis est un autorisation administrative délivrée sous réserve du droit des tiers. Le délai de recours des tiers pour une contestation du permis de construire est de deux mois à partir de la pose du panneau d'affichage sur le terrain.

Ce panneau doit être installé pendant toute la durée du chantier et doit mentionner l'identité du bénéficiaire du permis de construire, la date et les références du permis de construire, les surfaces de plancher crées et / ou démolies, les hauteurs maxi du projet au faîtage ainsi que les conditions et délais de recours des tiers.


 

Pour plus d'informations, contactez moi.

0 commentaires

RT 2012 en Ossature bois ou Maconnerie

Aujourd'hui avec la mise en place de la réglementation thermique RT 2012 est il plus judicieux de faire construire une maison en ossature bois ou de construire une maison traditionnelle en parpaing / brique à coller ?

Brique à coller ossature bois

Nous ne parlerons pas ici des aspects de rapidité de mise en oeuvre,de l'aspect "chantier sec" , du prix ou bien encore de la modularité d'une construction à ossature bois.

 

Pour ce qui est de la performance thermique, cette question souvent posée par mes clients m'impose d'y répondre en disant que ni l'une ni l'autre des systèmes constructifs n'est plus intéressant si la notion de confort , en particulier confort d'été est oubliée lors de la conception, dés la phase d'esquisse. 

 

Une récente étude portant sur 10 constructions BBC a montré une défaillance thermique en 2030 dans chacune de ces constructions en tenant compte du réchauffement climatique. Le couple protection solaire - inertie est capital.

Les constructions bois sans inertie et facilement surisolées sont au même niveau que les constructions en maçonnerie isolées par l'intérieur. 

 

L'inertie souvent faible en construction ossature bois peut être améliorée par la mise en place de murs trombes, de cloisons intérieures à forte inertie, ou tout simplement par un choix de fondations avec dalle béton sur hérisson + chape béton (quand l'étude de sol le permet..).

 

Par ailleurs, il est important de savoir que la gestion des ponts thermiques sur le moteur de calcul réglementaire Rt 2012 mais aussi en phase d'exécution sur chantier sera plus simple à gérer sur une construction ossature bois que sur une construction en maçonnerie type brique à coller ou parpaing.

 

Cela reste de la responsabilité des concepteurs dés la phase esquisse et permis de construire de veiller au bon équilibre entre inertie, isolation, et étanchéité, d'optimiser l'orientation du bâti et de bien veiller à la présence de protections solaires efficaces. L'attestation bbio à réaliser au dépôt du permis de construire permet justement de vérifier le respect de ces différents critères.

 

 

 

 

0 commentaires

Les gardes fous RT 2012 à respecter

 

 

Dans un premier temps il ne faut pas dépasser la valeur maximale (variable selon la situation géographique du projet) des trois exigences de performance globales que sont :

  • Le coefficient noté Bbio pour « Besoin bioclimatique » ou « Bilan Bioclimatique », lequel traduit le besoin  en énergie pour le chauffage, le refroidissement et l’éclairage artificiel. Cet indicateur rend compte dans le même temps des performances structurelles et conceptuelles du bâtiment.
Conception Bbio
  • Le coefficient Cep exprimé en kWh/(m².an) qui rend compte de la consommation conventionnelle en énergie primaire

 

  • Le coefficient Tic  pour "Température Intérieure Conventionnelle"

 

La RT 2012 impose également : 

 

  • Le recours à une source d'énergie renouvelable (article 16)

 

  • Une valeur d'étanchéité à l'air de l'enveloppe inférieure sous 4 Pa, Q4Pa-surf, inférieure ou égale à 0.60 m3/(h.m²) de parois déperditives. (article 17)

 

  • Isolation des séparatifs habitation / locaux occupation discontinue (article 18)

 

  • Respect des ponts thermiques. (article 19)

 

  • Accès à l'éclairage naturel. Ainsi, la surface vitrée du projet doit représenter au moins 1/6 de la surface habitable.(article 20)

 

  • Protection solaire des baies des locaux de sommeil de catégorie CE1 (article 21). 

 

  • Ouverture des baies des locaux de catégorie CE1. (article 22)

 

  • Dispositif de mesure des consommations des logements (article 23)

 

  • Dispositif d'arrêt et de régulation de chauffage par local. (article 24)

 

  • Dispositif d'équilibrage et d'arrêt des pompes (article 25)

 

  • Régulation des installations de refroidissement. (article 26)

Les articles suivants ne seront pas émunérés car représentatif de cas particuliers 

 

Si vous souhaitez obtenir un prix ou des informations complémentaires pour la réalisation de votre étude thermique, n'hésitez pas à nous contacter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

etudes-thermiques.fr - annuaire - l'information thermique en un clic

0 commentaires